La différenciation pédagogique et la remédiation

MISE EN PERSPECTIVE

🗣 Je le dis ou je le fais ?

Différenciation et remédiation : vers d'autres médias, médiations et médiateurs !

Le terme remédiation peut être entendu de deux manières différentes : la remèd-iation ou la re-médiation.

La reméd-iation est souvent considérée comme un dispositif a posteri qui consiste à apporter un « remède » à un élève.

Les stratégies didactiques préférentielles d’un enseignant, même si elles sont efficaces sur un certains nombre d’élèves, peuvent ne pas constituer la porte d’entrée privilégiée des autres élèves.

Dans ce cas, la remédiation peut aussi être perçue comme une re-médiation, l’art de proposer une autre médiation, que ce soit via un autre média, une autre forme de médiation (une autre porte d’entrée cognitive) ou un nouveau médiateur.

La re-médiation dans ce sens est donc une manière de différencier et de soutenir l’élève au moment même de l’apprentissage et non à l’issue celui-ci, quand il ne semble pas avoir porté.

Le re-médiation est  un dispositif de différenciation qui ouvre donc la porte sur d’autres médiateurs, notamment via le recours à la pédagogie coopérative qui veut que l’élève peut devenir un médiateur à privilégier.

La re-médiation suppose donc une prise de conscience de l’enseignant et une démarche pédagogique de sa part : prendre des informations sur ses propres préférences, sur celles de ses élèves pour ensuite être capable de présenter un apprentissage en variant les portes d’entrée, et en pensant donc à d’autres formes d’intelligence ou à d’autres profils que le sien.

Il ne s’agit donc pas d’individualiser simultanément mais bien de varier successivement les manières de proposer un nouvel apprentissage, afin de donner une chance au plus grand nombre de pouvoir accéder à cet apprentissage.

Ce dessin m'a pris cinq minutes, mais j'ai mis soixante ans pour y arriver.
Auguste Renoir

J'explore une piste

Je réfléchis

Je jette un éclairage

Je passe à l'action

Je regarde

J'analyse

Je partage

Je vais plus loin