À MÉDITER

« Si on laissait aux pédagogues le soin exclusif d’initier les enfants à la manœuvre de la bicyclette, nous n’aurions pas beaucoup de cyclistes. 

Il faudrait,  en effet, avant d’enfourcher un vélo, le connaître, c’est élémentaire, détailler les pièces qui le composent et avoir fait avec succès de nombreux exercices sur les principes mécaniques de la transmission et de l’équilibre. 

Après, mais après seulement, l’enfant serait autorisé à monter à vélo.  Oh ! On ne le lancerait pas inconsidérément sur une route difficile !

Les pédagogues auraient mis au point de bonnes bicyclettes d’étude, montées sur cales, tournant à vide et sur lesquelles l’enfant apprendrait, sans risque, à se tenir en selle et à pédaler.  Ce n’est bien sûr, que lorsque l’élève saurait monter à bicyclette qu’on le laisserait s’aventurer librement sur sa mécanique. »

©️ Célestin Freinet

« Plus que jamais, la seule règle est le regard positif porté sur l’enfant, même en extrême difficulté. Les maîtres doivent donc veiller à mettre en valeur les résultats déjà atteints plutôt que les manques, mesurer des évolutions plutôt que des niveaux, en déduire des stratégies pour assurer la réussite de chacun des élèves. 

Il n’y a pas, en effet, de traitement global des obstacles à la réussite scolaire : chaque cas est particulier et relève d’une analyse, d’un traitement spécifique sur la longue durée (…).
C’est l’occasion de rappeler la nécessaire différenciation de tout enseignement.
Si le regard porté sur chaque élève est individualisé, il ne doit pas être unique.
L’accompagnement des élèves fragiles suppose le travail en réseau (…).
Cette prise en charge est de la responsabilité des équipes d’école ou de cycle (…).

Les maîtres sauront utiliser la diversité des moyens mis à leur disposition (études dirigées, technologie de l’information et de la communication, projets artistiques et culturels, activités physiques et sportives), tant il est vrai que le détour pédagogique peut être plus efficace que la multiplication d’exercices pour permettre à l’élève de reprendre confiance en lui-même » 

©️ Ministère de l’Education Nationale. Arrêté du 25 janvier 2002 – « Programmes d’enseignement de l’école primaire » In J.O du 10/02/02, BOEN n°1 – Hors série du 14/02/02, p.14

Découvrir consiste à voir comme tout le monde et à réfléchir comme personne.
Albert Szent Györgyi
Ce sont justement les vérités les plus simples que l'homme découvre en dernier.
Ludwig Feuerbach
L'éducation est un apprentissage social. Elle nous aide à grandir et à vivre.
John Dewey
On aime toujours un peu plus la vérité quand on la découvre soi-même.
Vincent Voiture

J'explore une piste

Je réfléchis

Je jette un éclairage

Je passe à l'action

Je regarde

J'analyse

Je partage

Je vais plus loin